6.1.12

AUSSI

Cher C.
Je viens de cliquer sur "Aussi", déposé un jour sur mon paillasson
ça serre un peu le coeur, ça fait venir un pudique sourire de tendresse pour le petit garçon qui lit l'avenir avec ses jumelles à l'envers et pour le père qui soupire, pour le brin de lavande, pour le fils qui filme et le père qui tourne le dos, pour cette belle voix qui dit ces choses "familières" et qui glissent parce qu'on est happé par l'image tout d'abord et qui s'accrochent parce qu'elles sont si bien mises en bouche et qu'on réécoutera pour elles-mêmes une autre fois, une fois la surprise du film,  "éventée"
je suis bien contente de ne le regarder qu'aujourd'hui, alors que je n'ai pas fait mon sac pour venir te rejoindre et que tombent de gentils flocons.

Relevé de conclusions :
Tu es un sacré "type" d'artiste et de fils et de déposeur de cadeaux sur paillasson et je te donne tous ces guillemets équivalents à tous les tiroirs que tu ouvres toujours comme des fenêtres en cascade et dans lesquels on ne peux jamais te laisser dormir comme ce chaton qui aurait élu domicile parmi les dentelles ou parmi tous ces objets qu'on conserve comme des trésors.

Aucun commentaire: